CNRS
 
    Accueil > Le CNRS en région > La région Ile-de France

L'Île-de-France : un pôle mondial de la recherche

 

L’Île-de-France est un acteur essentiel de la recherche scientifique et technologique de notre pays. La région représente en effet en termes de personnels plus de 40% du potentiel national de la  recherche publique comme privée, soit
environ 135.000 personnes.

Aujourd’hui, 37,2% de la recherche publique se trouvent en Île-de-France.

Si l’on considère les douze premiers pôles mondiaux de recherche et développement, la région Île-de-France se situe au 5e rang, après Tokyo, la Californie, Osaka et New York et avant Londres, le Bade-Wurtemberg et la Bavière.

Les activités des chercheurs et enseignants-chercheurs de l’Île-de-France se répartissent équitablement en trois grands domaines scientifiques :

  • Sciences de la matière (mathématiques, physique, chimie, sciences pour l’ingénieur, sciences et technologies de l'information et de la communication, sciences de l’univers : 34,5%

  • Sciences du vivant, biologie, santé et médecine : 31%

  • Sciences humaines et sociales : 34,5%
     

La région Île-de-France dans le domaine de l’enseignement supérieur se caractérise par un dispositif universitaire composé de 17 universités (8 dans l’académie de Paris, 4 dans l’académie de Créteil et 5 dans l’académie de Versailles), de plusieurs grandes écoles (École polytechnique, École nationale des Ponts et Chaussées, École nationale supérieure des mines de Paris…) et des Grands établissements (Collège de France, Institut de physique du globe de Paris, Muséum national d’histoire naturelle…).

Il est à noter qu’en Île-de-France, plus de 9.000 chercheurs étrangers travaillent dans les laboratoires publics de recherche. Chaque année, le flux des chercheurs étrangers s’élève à 5.000 venant du monde entier : Russie, Chine, Brésil, Allemagne, Canada, Japon, États-unis…

Enfin, 40% des brevets européens déposés par la France sont originaires d' Île-de-France (source OST édition 2004). La région est ainsi la première région technologique européenne avec 6,2% de l’activité de recherche technologique de l’Union européenne et 2,6% des brevets européens déposés par l’ensemble des pays.

Sources : Conseil économique et social de la région Île-de-France, IAURIF et OST, édition 2004
 

 

 

10/07/2017

site du CNRS Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil SG Accueil SG Imprimer Contacts Crédits Intranet

Rechercher :

 

Sur le site de l'administration du CNRS

 

L'Île-de-France : un pôle mondial de la recherche

Chiffres-clefs du CNRS en Île-de-France

biseau