CNRS
Le CNRS recrute
 Accueil concours IT > Déroulement des concours

Déroulement des concours

 

Du 1er juillet à début septembre :

Votre dossier est traité par le Service central des concours.

 

D'octobre à fin novembre  :

     A - Examen du dossier : phase d'admissibilité

     B - Si sélection du dossier : phase d'admission :

              - une épreuve technique éventuelle

              - une audition

 

>> Télécharger le Guide du candidat

 

Questions - réponses

 

Pour tout renseignement, merci de contacter le service des concours :

Service central des concours
1, place Aristide Briand
92 195 Meudon Cedex
concours@cnrs.fr
01 45 07 56 78

 

Sommaire cliquable :

(cliquez pour ouvrir les réponses)


LA CANDIDATURE

  • Quelle est la date limite de candidature ?
    La date limite de candidature est fixée au 28 juin 2017 à 23h59 pour les inscriptions en ligne.
  • Existe-t-il une limite d'âge ?
    Il n’y a pas de limite d’âge pour l’accès aux corps de catégorie A, B et C. Toutefois, les candidats ne peuvent être âgés de moins de 18 ans ou de plus de 65 ans.
  • Une personne de nationalité étrangère peut-elle se présenter à un concours organisé par le CNRS ?
    Oui, les ressortissants de tous pays peuvent concourir pour l'accès aux corps des ingénieurs de recherche, des ingénieurs d'études et des assistants ingénieurs. En revanche, seuls les ressortissants d'un État membre de la Communauté européenne ou d'un autre État faisant partie de l'espace économique européen peuvent concourir pour l'accès au corps des techniciens et des adjoints techniques de la recherche.
    Trois autres Etats bénéficient de ces mêmes dispositions pour leurs ressortissants : la confédération suisse, la principauté de Monaco, la principauté d’Andorre.
  • Une personne handicapée peut-elle se présenter à un concours externe ?
    Toute personne ayant fait l'objet d'une orientation en milieu ordinaire de travail par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées peut se présenter à un concours ou à un emploi de la fonction publique sauf si son handicap a été déclarée incompatible avec la fonction postulée à la suite de l'examen médical destiné à évaluer son aptitude à l'exercice de sa fonction.
    Des aménagements d'épreuves pourront être prévus à cet effet. Pour en savoir plus, consultez le guide du candidat.
  • À défaut de posséder les diplômes requis pour concourir, ma qualification professionnelle peut-elle être reconnue comme équivalente ?
    Oui, vous pourrez demander à bénéficier d'une équivalence. Votre demande sera examinée par une commission interministérielle d'équivalence prévue à cet effet. Pour en savoir plus, consultez le guide du candidat.
  • Dois-je déposer un dossier pour chaque concours ?
    La mise en place d’une procédure totalement dématérialisée permet de candidater à plusieurs concours au travers d’une seule candidature.
  • Est-il possible de postuler dans plusieurs familles professionnelles ?
    Oui, vous pouvez par exemple vous présenter simultanément à un concours de gestionnaire et à un concours d'informaticien.
  • Y a t'il un nombre de dossiers maximum ?
    Non, il n'existe pas de nombre maximum de dossiers de candidature.
  • Est-il possible de rajouter au dossier des lettres de recommandation ou autres documents ?
    Non, seules les pièces demandées seront prises en compte. et, grâce à la procédure dématérialisée, il vous suffit de scanner vos pièces (au format .pdf uniquement) et de les déposer au sein de votre dossier. Il vous appartient de vous assurer qu'il comprend l'intégralité des pièces requises. Vous seront demandées entre-autres (liste non exhaustive) : votre pièce d’identité, vos diplômes, vos contrats et certificats de travail, votre livret de famille (si 3 enfants ou +), etc.

LE DEROULEMENT DES CONCOURS

  • Comment se déroulent les concours ?
    Les conditions générales requises pour concourir (nationalité, âge, diplôme, etc.)
    ne seront vérifiées par l'administration qu'après la phase d'admissibilité.
    Votre admissibilité ne sera donc effective que si vous remplissez ces conditions.
    Vous pourrez ensuite participer à la phase d'admission.
    Dès la clôture des inscriptions, vous pourrez consulter la rubrique « Suivre sa candidature » sur ce site pour obtenir les résultats de votre candidature.

  • En quoi consiste l'audition ?
    Il s'agit d'un entretien avec le jury qui doit permettre d'apprécier les aptitudes du candidat à occuper l'emploi mis au concours. Pour en savoir plus, consultez le guide du candidat.
  • En quoi consiste l'épreuve technique (écrite ou pratique) ?
    Elle permet d'apprécier votre culture générale, vos aptitudes d'analyse et de synthèse ainsi que vos qualités d'expression écrite tout comme votre aptitude à occuper la fonction. Pour en savoir plus, consultez le guide du candidat et les annales des années précédentes.
  • Quels sont les coefficients de chaque épreuve ?
    Les phases d'admissibilité et d'admission sont notées de 0 à 20 et affectées d'un coefficient. La phase d'admissibilité est affectée du coefficient 1. La phase d'admission est affectée du coefficient 3. L'épreuve écrite ou technique est affectée du coefficient 2 (et du coefficient 1 pour les adjoints techniques de la recherche).
  • Comment est composé un jury ?
    Chaque jury est composé au minimum d'un président, représentant de la Présidence du CNRS, de trois membres experts (dont le représentant du Comité national de la recherche scientifique), et d'un directeur du laboratoire ou du service d'affectation (ou de son représentant), si l'affectation est précisée dans l'arrêté d'ouverture.

APRES LES CONCOURS

  • Comment savoir si je suis lauréat ?
    La rubrique "suivre sa candidature" vous permettra de savoir si vous êtes lauréat.
    Le CNRS vous proposera une affectation par courrier. Vous aurez 15 jours pour l'accepter ou bien la refuser. Dans ce dernier cas, vous perdrez le bénéfice du concours.

  • A quelle date interviendra ma prise de fonction ?
    Au 1er décembre 2017. A votre demande, le CNRS peut éventuellement accepter qu'elle soit différée dans un délai raisonnable.
  • Et si je suis admis sur liste complémentaire, que se passe-t-il ?
    Si vous êtes admis sur liste complémentaire, une affectation vous sera proposée en cas de désistement des lauréats sur la liste principale.
  • Quel sera mon salaire de départ si je suis recruté(e) ?
    La rémunération au 1er échelon du grade de recrutement est (1) :
    - Ingénieur de recherche de 1ère classe 1er échelon : le salaire brut mensuel est de 2769 euros
    - Ingénieur de recherche de 2ème classe 1er échelon : le salaire brut mensuel est de 1973 euros
    - Ingénieur d'études de classe normale 1er échelon : le salaire brut mensuel est de 1795 euros
    - Assistant ingénieur 1er échelon : le salaire brut mensuel est de 1692 euros
    - Technicien de classe normale 1er échelon : le salaire brut mensuel est de 1589 euros
    - Adjoint technique principal de 2ème classe 1er échelon : le salaire brut mensuel est de 1537 euros

    Puis, il sera procédé au décompte des services [reconstitution de carrières] précédemment effectués, afin de déterminer l'échelon de reclassement. Les modalités de classement s'effectuent en application des dispositions prévues au décret n°83-1260 modifié du 30 décembre 1983.
    Évolution de la rémunération dans le grade (1) :
    - Le salaire brut mensuel d'un ingénieur de recherche de 1ère classe est compris entre 2769 euros et 3824 euros.
    - Le salaire brut mensuel d'un ingénieur de recherche de 2ème classe est compris entre 1973 euros et 3383 euros.
    - Le salaire brut mensuel d'un ingénieur d'études de classe normale est compris entre 1795 euros et 3112 euros.
    - Le salaire brut mensuel d'un assistant ingénieur est compris entre 1692 euros et 2915 euros.
    - Le salaire brut mensuel d'un technicien de classe normale est compris entre 1589 euros et 2334 euros.
    - Le salaire brut mensuel d'un adjoint technique principal de 2ème classe est compris entre 1537 euros et 1949 euros.

    (1) Ces rémunérations sont brutes, hors primes. Valeur annuelle du point au 1er février 2017 : 56,2323 euros.


QUESTIONS PRATIQUES

  • Comment poser sa candidature ?
    Deux modalités vous sont proposées pour poser votre candidature :
    - utiliser la procédure de candidature en ligne sur le site évènementiel,
    - demander un dossier auprès du service central des concours (uniquement par voie postale accompagnée d’une enveloppe de format A4 timbrée à 3€40 comportant le nom et l’adresse du demandeur.)
    Attention : pour chaque concours postulé, vous devez obligatoirement valider en ligne ou envoyer un dossier papier complet à l’adresse suivante : CNRS – Direction des ressources humaines / Service central des concours / 1 place Aristide Briand/92195 MEUDON CEDEX. La date limite de dépôt des dossiers papiers complets est fixée au 29 juin 2017 - 16h00 uniquement au Service central des concours. La date limite de l’envoi postal est le 29 juin cachet de la poste faisant foi. Attention, n’envoyez pas d’originaux (diplômes, contrat de travail…) car aucun documents n’est retourné..
  • Comment savoir où se déroulent les épreuves d'admissibilité et d'admission ?
    Vous serez convoqués par courrier quinze jours avant les épreuves. Restez cependant toujours en relation avec le service central des concours.
  • Comment savoir où se situent les laboratoires et les services d'affectation ?
    Vous pouvez consulter l'annuaire des laboratoires du CNRS.
  • Peut-on se présenter à un concours externe lorsqu'on est déjà fonctionnaire ?
    Oui, pour l'accès au même corps ou à un corps supérieur (sous réserve des conditions de diplômes ou de qualification professionnelle).
  • Peut-on recevoir les annales des concours par courrier ?
    Non. En revanche, vous pouvez les consulter en ligne du CNRS.
  • Peut-on me rembourser mes déplacements ?
    Non, tous les frais sont à la charge du candidat.
  • Puis-je entrer en contact avec les membres du jury ?
    Non, ce n'est pas autorisé.

LEXIQUE

  • Branche d'activités professionnelles (BAP) 
    Une branche d'activités professionnelles représente un espace professionnel plus ou moins large, lié à l'organisation des activités de recherche qui peut être conçu autour, soit d'un regroupement de plusieurs disciplines scientifiques, soit de technologies utilisées, soit de méthodes de gestion. La BAP regroupe ainsi plusieurs familles professionnelles.
    Consulter le portail des métiers IT pour en savoir plus sur les BAP, familles professionnelles et emplois-types.
  • Emploi-type
    Un emploi-type est un regroupement d'emplois présentant des proximités d'activités et donc de compétences suffisantes pour être étudiées et traitées de façon globale. C'est un espace de mobilité à l'intérieur duquel les agents peuvent occuper des postes de travail différents dans un court délai et sans nécessité de formation. Tout emploi-type correspond à un niveau de classification : il est indépendant de la structure d'exercice.
    Consulter le portail des métiers IT pour en savoir plus sur les BAP, familles professionnelles et emplois-types.

  • Famille professionnelle
    Une famille professionnelle est un regroupement cohérent d'emplois types entre lesquels il existe une proximité de compétences professionnelles fondée sur un partage d'outils, de techniques et de connaissances.
    Tout agent se positionne sur un emploi-type lui-même positionné au sein d'une famille professionnelle qui délimite, pour chaque métier, son espace naturel de mobilité et d'évolution de carrière.
    Consulter le portail des métiers IT pour en savoir plus sur les BAP, familles professionnelles et emplois-types.
  • Corps 
    C'est un niveau hiérarchique de la fonction publique. Les fonctionnaires du CNRS sont regroupés dans plusieurs corps. Il existe cinq corps d'ingénieurs et de personnels techniques : les ingénieurs de recherche, les ingénieurs d'études, les assistants ingénieurs, les techniciens et les adjoints techniques de la recherche.
  • Grade
    Les corps des ingénieurs et des personnels techniques (à l'exception de celui des assistants ingénieurs) comportent plusieurs grades ou classes qui accompagnent le déroulement de carrière des personnels du CNRS.
  • Conditions générales requises pour concourir 
    Ce sont les conditions à remplir pour se présenter aux concours et obtenir le statut de fonctionnaire (nationalité, âge, jouissance des droits civiques, aptitude physique, diplômes requis ou équivalents pour l'accès au corps dont relève le poste ouvert au concours).
  • Phase d'admissibilité
    La phase d'admissibilité consiste en l'étude par le jury du dossier de candidature. Ceci concerne les ingénieurs de recherche, les ingénieurs d'études, les assistants ingénieurs et les techniciens. Pour les adjoints techniques de la recherche, il s'agit d'une épreuve écrite ou pratique qui permet d'évaluer les connaissances générales du candidat.
  • Phase d'admission
    Si vous êtes déclaré admissible par le jury, et en fonction du corps dont relève le poste ouvert au concours, la phase d'admission comprend une audition. Elle peut être précédée ou non d'une épreuve technique (écrite ou pratique) qui sera déterminée par le jury.

 

Accueil Version imprimable Contact, Assistance Crédits Plan du site

 

 

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil