CNRS
 
    Accueil > SG Hebdo

18 novembre - n°83   

La publication du secrétariat général du CNRS
aux unités de recherche et de service

 

fleche gauche 12 - 3 - 4 fleche droite

Bilan 2005 de l’Agence nationale de la recherche

François Goulard et Gilles Bloch ont présenté le 15 novembre dernier le premier bilan 2005 du groupement d’intérêt public "Agence nationale de la recherche" (GIP ANR). Selon ce bilan, le processus de sélection a abouti pour l’ensemble des 35 appels à projets (AAP) lancés par le GIP ANR et quelques 1400 projets et 4500 équipes ou chercheurs individuels vont prochainement bénéficier des crédits dont l’Agence a été dotée pour sa première année de fonctionnement. À cette occasion, Gilles Bloch, directeur du GIP ANR, précise que "le dispositif de sélection mis en place en début d’année, impliquant au premier rang les scientifiques, a globalement bien fonctionné, malgré un calendrier contraint. La contribution des établissements publics et associations qui ont apporté leur support dans l’organisation de ce dispositif a été déterminante. La mobilisation remarquable des communautés de recherche, pour participer à l’évaluation des projets soumis, est un autre point très favorable de ce premier exercice." Il se félicite également de la qualité des projets reçus malgré des délais de préparation parfois courts.
Pour en savoir plus, consulter le dossier de presse sur www.gip-anr.fr
À lire également, l'article du journal Le Monde (16/11/2005) consacré à ce sujet 

 

Dernières nouvelles de l'Europe

Sur le site Cordis :
- "Pas de doublement du budget de recherche, mais une hausse "significative", prévoit Mitsos" - [16-11-2005]
Lire l'article
- "Pour M. Potocnik, la communication scientifique est "plus qu'une priorité, c'est une obligation" - [15-11-2005]
Lire l'article

 

À noter, le site Cordis a migré vers une adresse Web Europa : http://cordis.europa.eu.int
Cette migration est un premier pas vers une adresse dans le futur domaine ".eu".

 

À lire également, le numéro spécial de RDT info "Dialogue avec la science" consacré à la communication scientifique, aux publications scientifiques, aux relations chercheurs et journalistes et à la pédagogie

 

Modifications des conditions d’admission des étrangers sur le territoire américain

Depuis le 26 octobre 2005, les autorités américaines n’accordent une dispense de visa pour rentrer aux États-Unis que si les passeports délivrés après cette date disposent de données biométriques sur puce électronique, avec éventuellement une photo numérique. La France prévoit la production dans un proche avenir de passeports répondant à ces caractéristiques, sans avoir pu cependant se conformer à la date limite du 26 octobre 2005. Ainsi, les titulaires d’un passeport délivré à partir du 26 octobre 2005 sans puce électronique, auront l’obligation de solliciter un visa pour se rendre aux États-Unis, même pour un bref séjour. Il est important de noter que les titulaires de passeports à lecture optique délivrés avant le 26 octobre 2005, devant se rendre aux États-Unis ne seront pas concernés par cette nouvelle disposition. Par contre, les titulaires de passeports "ancien modèle" sans dispositif de lecture optique devront, solliciter un visa, même pour un bref séjour.
Pour de plus amples informations sur le programme d’exemption de visas et les visas en général, veuillez consulter le site Internet de l’ambassade.

 

Les orientations de la politique de la fonction publique

Le 14 novembre 2005, Christian Jacob, ministre de la fonction publique, a présenté en Conseil des ministres une communication sur les orientations de la politique de la fonction publique. De nombreux facteurs vont venir bouleverser à brève échéance le cadre traditionnel de la fonction publique : la diminution du nombre de fonctionnaires sous l’effet, notamment, de nombreux départs en retraite, la poursuite de la décentralisation, l’introduction massive des technologies de la communication et, à compter de janvier 2006, 
la mise en œuvre de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF). Il en résulte de nouvelles exigences en particulier pour la gestion des ressources humaines de l’État. Chacun des ministères devra mettre en place un schéma stratégique d’évolution de sa gestion des ressources humaines, articulé autour de 6 thèmes communs à l’ensemble des services de l’État : l’élaboration d’un plan de gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences (GPEEC), la poursuite de la déconcentration, la mise en œuvre d’une politique de fusions de corps, les processus de recrutement et de mobilité, les processus de gestion des carrières, les processus de gestion des rémunérationsD’ores et déjà, ainsi que l’a récemment demandé le premier ministre, chaque ministère devra fournir au ministère de la fonction publique et au ministère délégué au budget, avant le 1er février 2006, des propositions chiffrées de redéploiement des effectifs et de non remplacement des départs en retraite.
Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse du ministère 
À cette occasion, découvrez le nouveau site Web du ministère 


fleche retour   haut de page

fleche gauche 12 - 3 - 4 fleche droite

rappel

Rappel

Mobilité interne au CNRS

focus

Focus

Le nouveau site de l’ABG

Plus pratique, plus riche, plus clair, le nouveau site web de l'ABG propose de nombreux services destinés aussi bien aussi doctorants et jeunes docteurs de toutes disciplines qu'aux recruteurs : offres d'emploi, banque de CV, conseils pratiques, etc...

Abonnement

Abonnement

S'abonner à SG Hebdo

archives

Archives

SG Hebdo
Mél du Web SG

Lettresdes DR Lettres des délégations

Accéder aux lettres des délégations du CNRS

site du CNRS Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil SG Accueil SG Imprimer Contacts Crédits Intranet

Rechercher :

Sur le site de l'administration du CNRS